Le portail de la formation continue

Vous êtes ici : Formation continue Université Paris Descartes > Salarié > Le CIF - Le DIF

Le CIF - Le DIF

Le principe de la formation tout au long de la vie est d’offrir à chacun la possibilité d’orienter son parcours et de créer sa propre employabilité.

En tant que salariés (CDI, CDD ou interimaire) vous bénéficiez de différents dispositifs pour vous permettre de suivre des formations.

  • Le CIF
  • Le DIF
  • La formation hors temps de travail

Les dispositifs à votre initiative :

Le Congé Individuel de Formation (CIF)

Pour quel objectif ?

Le CIF (CDI, CDD, intérim) vous permet d’accéder à un niveau supérieur de qualification, de changer d’activité ou de profession. C’est une demande d’autorisation d’absence auprès de votre employeur.

Sous quelles conditions ?

En CDI : Vous devez justifier de 24 mois en tant que salariés dont 12 mois dans l’entreprise. Votre CIF peut dépasser un an.

En CDD : Vous justifiez de 24 mois en tant que salarié dont 4 mois sous CDD au cours des 12 derniers mois. Votre CIF sera d’une année.

En intérim : vous justifiez de 1600 heures (sur 18 mois) dans la profession dont 600 heures dans l’entreprise où vous faites votre demande.

Quelles démarches ?

  1. Vous rédigez une demande d'autorisation d’absence à l’attention de votre employeur en indiquant les renseignements pratiques concernant la formation choisie (titre, dates début et fin, nom de l’organisme, nombre d’heure…)
  2. Votre entreprise dépend d’un organisme paritaire agréé au titre du CIF, si vous ne connaissez pas cet organisme, demandez le à votre responsable RH. Exemple : pour la région ile de France, beaucoup dépendront du Fongecif ile-de-France

Pour les intérimaires : faites votre demande auprès du FAFTT (Fond d’Assurance Formation du Travail Temporaire)

Remplissez le formulaire de prise en charge de rémunération et de frais de formation édité par l’organisme traitant les CIF. Remplissez votre partie, faites le remplir par l’organisme de formation, puis retournez-le à l’organisme agréé au titre du CIF.

Attention, les délais de réponse peuvent être longs, prévoyez ces démarches 3 mois minimum avant le début de votre formation.

Quel fonctionnement ?

En CDI : Si votre demande est acceptée par l’organisme agrée pour traiter les CIF, vous pourrez suivre la formation. Votre contrat de travail ne sera pas rompu mais suspendu pendant cette durée. Votre employeur vous versera entre 60 et 100% de votre salaire selon la durée de la formation et le salaire de référence. Les frais de la formation seront pris en charge (tout ou partie) par l’organisme paritaire agréé.

En CDD et intérim, c’est l’organisme paritaire qui vous versera votre rémunération et tout ou partie des frais de formation.

Qui Contacter ?

Votre représentant du personnel, ou le service de RH de votre entreprise.

Toutes les informations sur le site du Fongecif

Contact au FAFTT : 01 53 35 70 00

Le Droit Individuel à la Formation (DIF)

Quel objectif ?

Le Dif vous permet d’acquérir une qualification professionnelle, d’entretenir ou de perfectionner vos connaissances. Vous capitalisez 20 heures de formation par an (en CDD) et au prorata temporis pour les CDD, cumulables sur 6 ans et plafonnées à 120 heures.

Attention, le DIF doit être négocié en accord avec votre entreprise et vous pouvez être contraint de suivre des actions de formation définies comme prioritaires par un accord de branche ou de votre entreprise.

Sauf en cas d’accord collectif de votre branche ou entreprise, les heures de formation du DIF sont effectuées en dehors de votre temps de travail.

Sous quelles conditions ?

CDI : Justifier d’au moins un an d’ancienneté dans l’entreprise.

CDD : Justifier d’au moins 4 mois d’ancienneté dans l’entreprise.

Intérim : Justifier de 2700 heures dans une entreprise d’intérim sur une période de 24 mois consécutifs.

Quelles démarches ?

Tous les ans votre entreprise doit vous informer du total de vos droits acquis. Le DIF reste à votre initiative.

1) Vous rédigez une demande d’utilisation du DIF à votre employeur

2) Celui-ci dispose de 30 jours pour vous répondre (ou de 60 jours dans une entreprise publique). Il vous indiquera s’il accepte ou non votre demande d’utilisation. Son acceptation est obligatoire.

Quel fonctionnement ?

DIF hors temps de travail : vous bénéficiez d’une allocation de formation égale à 50% de votre rémunération.

DIF sur le temps de travail : vérifiez si une convention ou un accord le prévoit. Si c’est le cas, vous bénéficiez du maintien de la rémunération.

Votre formation sera elle payée par votre employeur ou celui-ci peut demander une prise en charge financière de votre DIF à son organisme paritaire.

Qui contacter ?

Votre service du personnel ou les représentants du personnel.

Plus d'informations sur le site du Ministère du travail,de la Solidarité et de la Fonction Publique.

La formation hors temps de travail

La dernière loi concernant la formation professionnelle (novembre 2009) a créé une nouvelle possibilité de formation qui doit comporter un minimum de 120 heures.

Quelles conditions ?

Etre salarié en CDI et justifier d’un minimum d’un an d’ancienneté.

Quelles démarches ?

Vous rédigez une demande de prise en charge des frais de formation auprès de l’organisme paritaire collecteur agréé au titre du Congé individuel de formation (exemple : Fongecif). Cette demande peut être refusée ou prise en partie en charge.